dimanche 17 février 2019
16:30 -

L1 : Mercadal, Laurey, Galtier, Der Zakarian… Les déclas qui claquent après les matchs de dimanche

Fabien Mercadal (entraîneur de Caen) : Le plus partageurOn a échangé à la mi-temps. On partage intelligemment pour apporter le maximum aux joueurs. C'est notre vent de fraîcheur, celui qu'on n'a pas pu avoir au Mercato hivernal avec de nouveaux joueurs. Cela ne va pas se faire en trois minutes. Il y a du travail qui a été fait avant par un staff, on espère que ce travail va payer avec la plus-value de Rolland (Courbis).Thierry Laurey (entraîneur de Strasbourg) : Le plus lucideOn avait bien commencé la rencontre, on avait la maîtrise du jeu et puis d'un seul coup, ça s'est arrêté. En deuxième période, on n'a pas été en danger, mais pour gagner un match, il faut être habile avec le ballon et force est de constater qu'on ne l'a pas été, que ce soit sur les centres, sur les corners, sur les coups francs... Bref, on n'a quasiment rien réussi.Le plus relativiste : Christophe Galtier (entraîneur de Lille)Je suis déçu pour mes garçons qui ont fait un match plein. On a essayé d'étouffer l'adversaire mais on n'a pas réussi à marquer. Face à un bloc-équipe très bas qui nous a laissé peu d'espaces, ça ne nous a pas souri. On se doutait que ça allait être un match difficile. Ce n'est pas un hasard s'ils prennent si peu de buts, perdent si peu de matches et s'ils sont en course pour l'Europe. Je suis déçu, mais je regarde aussi le classement. Il y a encore un écart conséquent avec ce concurrent direct pour les places européennes. Christophe Galtier et Michel Der Zakarian avant Lille - Montpellier[/caption]Le plus bétonneur : Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier)On savait qu'on n'allait pas aller les chercher très haut. On voulait les attendre plus bas pour ne pas prendre de contres. Ils ont eu deux ou trois situations, mais dans l'ensemble, on a très bien manœuvré défensivement. Je suis très content de l'attitude de l'équipe, qui a gardé cette organisation défensive. (…) On arrête la spirale de Lille et je suis très content de ce que les joueurs ont produit.Le plus admiratif : Eric Bédouet (entraîneur de Bordeaux)Jimmy Briand a été fantastique dans ses déplacements, le jeu sans ballon, sa défense énergétique, l'accompagnement des jeunes. Il encourage, il montre l'exemple.Le plus frustré : Alain Casanova (entraîneur de Toulouse)Il y a énormément de frustration. Le derby était très important pour les supporters, pour nous au niveau des points. On fait une très mauvaise entame, on se met en difficulté en se tirant pratiquement une balle dans le pied très rapidement. (…) Dans notre situation, il faut provoquer la réussite, la chance, car cela se joue sur des petits détails. On a eu les occasions pour égaliser, pour gagner, mais ça ne sourit pas. Il faut forcer les choses et travailler encore plus.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

10:45 -

Mercato PSG: Prolongation en vue pour Alves ?

Depuis son retour face à Toulouse le 24 novembre dernier au Parc des Princes (1-0), Dani Alves (35 ans) est monté en puissance. Le latéral brésilien, ...
Lire la suite.
FOOTBALL.FR

lundi 11 février 2019
14:56 -

France : L’équipe type des ivoiriens de Ligue 1

Nombreux sont les Ivoiriens de talent à être passés par la Ligue 1. Ce qui explique certaines absences, comme celles de Dindane, Akalé, Koné ou Abdou Traoré. Mais ce qui signifie aussi que cette équipe a une bien belle allure. Avec Touré et Drogba comme leaders dans une formation organisée en 4-4-2. Gardien  Alain Gouaméné: Sept participations à la CAN (record à battre), une en tant que vainqueur (en 1992), cinq championnats de Côte d’Ivoire et un passage en première division française pour terminer une belle carrière. C’était avec Toulouse, à la fin des années 1990. S’il n’a pas laissé une trace indélébile chez les supporters du TFC, beaucoup le considèrent comme un modèle dans son pays natal. Place méritée. DÉFENSEURS Cyril Domoraud (D.C): Monaco, Bordeaux, Marseille, Bastia… mais aussi Créteil et le Red Star. Domoraud, c’est le joueur  qui a joué pour les deux Milan mais qui a tenu à garder son palmarès tout blanc. Il a aussi disputé plus de 70 matchs avec l’Espanyol et a enchaîné par un séjour à Lusitanos. Tout ça entrecoupé d’une finale de C3 et d’une place de dauphin avec l’OM, ainsi qu’une finale de Coupe de la Ligue avec les Girondins. Adboulaye Meïté (D.C): Né à Paris, Abdoulaye Meïté ne s’embarrasse pas avec les paradoxes et choisit de jouer pour Marseille plutôt que le PSG, la Côte d’Ivoire plutôt que la France. Choix consentis ou par défaut, chacun se fera son avis, le joueur lui ne se pose pas de question, à l’image de ses interventions défensives (cf. les huit matchs de suspensions suite à l’attentat sur Quercia en 2011). Heureusement, le défenseur possède d’autres talents que sa rugosité. Il sera notamment un des acteurs majeurs du parcours de l’OM en Coupe de l’UEFA lors de la saison 2003-2004, avec notamment un but important de la tête inscrit en 8ème face à Liverpool. Serge Aurier (D.D): Meilleur latéral droit potentiel du monde pendant son passage en Ligue , l'ancien Parisien et capitaine de la Côte d'Ivoire que ce soit pour ses performances sur le terrain ou ses sorties en dehors, a marqué  de son emprunte la Ligue 1 . Il comptabilise 160 matches en ligue 1 pour 10 buts et 23 passes délivrées . Siaka Tiéné (D.G): Avec ses quelques coups francs directs, il tenait son couloir comme personne . Siaka Tiéné qui  est le quatrième Ivoirien le plus capé de l’histoire (101 selections) , compte près de 80 parties avec le Paris Saint-Germain. Il est aussi passé par le Stade de Reims , l’AS Saint Etienne, Montpellier et Valencienne. Milieux Yaya Touré (M.D): « Yaya, yaya yaya, yaya yaya, yaya yaya TOURÉ ! » Bien avant la chanson destinée à l’ancien milieu de terrain de City, Yaya a effectué ses gammes à Monaco. Et le bonhomme impressionnait déjà. Raison pour laquelle le Barça n’a pas hésité à lâcher une petite dizaine de millions pour s’attacher ses services. Didier Zokora (M.D): Deux ans. le recordman de sélections ivoiriennes (123) n’aura passé que deux années à l’AS Saint Etienne mais aura eu le temps de convaincre tous les habitués du Chaudron. Le Maestro partira chez les Spurs de Tottenham en échange de douze millions d’euros et laissera beaucoup de regrets pour Sainté, dont les supporters gardent précieusement la signature. Gervinho (M.O): Avec Eden Hazard comme alter ego, Gervinho fracassait les clubs français en 2011 sur les ailes. Avec à la clé un championnat et une Coupe de France. Ce qui constitue ses seuls trophées, avec la CAN 2015. Tchiressoua Guel (M.O): Prononcez son nom à un fidèle supporter de Lorient et vous obtiendrez un grand sourire pour réponse. Ancien capitaine des Merlus, avec qui il glane la Coupe de France en 2002, Tchiressoua Guel a également connu Marseille, Saint-Étienne et Nancy en France. En parallèle, le milieu porte 71 fois le maillot des Éléphants. Et une bonne Guel avec ça. Attaquants Didier Drogba (A): Pas la peine de le présenter. Juste préciser qu’en dépit de tous ses efforts et de ses 106 capes, le meilleur buteur de l’histoire de la sélection (66 pions) n’aura jamais gagné de titre avec la Côte d’Ivoire. Comme avec l’OM et Guingamp . Outre ces trophées maquant au palmarès de Didier Drogba , nous pouvons retenir une grande carrière et un extraordinaire passage à l’Olympique de Marseille . Ibrahima Bakayoko (A): La concurrence est rude mais c’est finalement Ibrahima qui accompagne Didier Drogba sur le front de l’attaque. Pour ses périodes remarquées à Montpellier puis Marseille, mais aussi pour ses 30 caramels avec l’équipe nationale, ce qui en fait le deuxième meilleur buteur de la patrie derrière son compatriote. Remplaçants  Romaric : Un physique de taureau, une endurance folle et une puissance de bison. Non, ce n’est pas Essien, mais Romaric, qui a tenu le milieu du Mans trois années durant avant de partir en Liga. C’était alors un autre homme que celui débarqué à Bastia lors de la saison 2013. Même s’il n’a pas franchement déçu. Kader Keita: Avant l’arrivée de Lisandro López, Keita fut le deuxième achat le plus coûteux de l’Olympique lyonnais (18 millions d’euros), juste derrière Sonny Anderson. C’est dire le talent qu’avait montré le milieu à Lille. Malheureusement, il n’a jamais su rééditer ses performances du Nord , et malgré quelques bons matchs notamment en Ligue des Champions, il perd progressivement sa place au profit de Fred, de Delgado et du jeune prodige lyonnais Karim Benzema. Pris en grippe par les supporters, Kader Keita quitte le Rhône au mercato 2009 et rejoint le club de Galatasaray dirigé alors par l’ancien coach du Barça, Franck Rijkaard. Les frères Kalou: D’un côté, Bonaventure, qui a donné des orgasmes aux fans de l’AJ Auxerre entre 2003 et 2005 avant de progressivement rentrer dans le rang malgré une période parisienne. De l’autre, Salomon, vainqueur de la C1 avec Chelsea et deux saisons de haut niveau avec Lille (un peu plus de trente goals). Youssouf Falikou Fofana: Certes, le Diamant noir n’a pas énormément joué avec son pays (seulement onze sélections). Mais aujourd’hui encore, il est considéré comme l’un des meilleurs footballeurs ivoiriens de tous les temps. Obsédé par le dribble, l’ailier gauche a notamment marqué l’AS Monaco (huit années passées en Principauté). Laurent Pokou: Lui aussi mériterait mieux qu’un statut de remplaçant. Présent deux fois sur le podium du Ballon d’or africain, Pokou a réalisé l’intégralité de sa carrière pro en France, à Rennes et Nancy. Certains le comparaient  à Pelé. Joël Tiéhi: 25 buts en quarante rencontres. Voilà les stats de Tiéhi avec les Éléphants. Passé par Le Havre, Lens et le TFC, l’avant-centre aurait sûrement pu viser plus haut. Sa carrière reste honnête.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

dimanche 10 février 2019
16:40 -

L1 : Les déclas qui claquent après les matchs de dimanche après-midi

Le plus hébété : Vahid Halilhodzic (Nantes)« Je ne peux pas expliquer. Je ne comprends pas. A la mi-temps, je dis à mes joueurs de ne pas prendre de but, que les Nîmois sont dangereux... et on en prend un dès le retour. Je ne peux pas l'expliquer. On s'est désorganisé... l'adversaire a joué en contre alors que c'était à nous de le faire. Ils ont aussi eu de la réussite. C'est un cauchemar total. Qui peut imaginer qu'une mi-temps finisse comme ça ? Je ne veux pas accabler mes joueurs... L'objectif est plus que jamais le maintien, comme ça l'a toujours été. »Le plus lucide : Bernard Blaquart (Nîmes)« Ce n'est pas le bon Nîmes qu'on a vu en première période. C'était le vrai, avec nos qualités, après la pause. On s'est comporté comme des faire-valoir dans le premier acte. Il fallait au moins jouer ce match. Le perdre, c'est une chose, mais il fallait au moins le jouer. Toute l'équipe a haussé son niveau de jeu. Il y avait tellement de choses qui n'allaient pas, il fallait au moins démarrer le match. La dynamique a été bien différente. L'engagement était complètement différent. Aujourd'hui, le maintien n'est pas assuré, mais il est en bonne voie. »Le plus mitigé : Michel Der Zakarian (Montpellier)« Nous avons fait preuve de caractère face à une belle équipe de Monaco, qui nous a posé des problèmes grâce à la qualité de ses joueurs offensifs. Nous prenons deux buts sur des erreurs défensives, à mon goût il y a eu trop de déchet de notre part. L'ASM a d'autres arguments actuellement que lors du match aller, le Mercato leur a fait du bien. Mais ce n'est pas logique de pouvoir recruter huit joueurs à ce moment-là. Selon moi, le marché des transferts hivernal ne devrait pas exister. »Le plus en colère : Leonardo Jardim (Monaco)« On n’a pas réussi à prendre les trois points, mais on a fait un bon match. Il y a eu certains faits. J’avais un joueur blessé (Aleksandr Golovin, ndlr) hors du terrain. On l’a peut-être perdu pour plusieurs semaines et il n’y a même pas eu un carton jaune pour l’adversaire. En revanche, Jemerson a été expulsé alors qu’il jouait le ballon. On m'expulse aussi, peut-être parce que j’ai avancé de un ou deux mètres hors de ma zone technique ? Je n’ai jamais été expulsé de ma carrière. C’est un peu trop. Il faut respecter l’AS Monaco. Après, je suis très content de l’attitude de l’équipe, de l’engagement. Il faut continuer à pousser comme ça. »Le plus déçu : Alain Casanova (Toulouse)« Je ne peux pas me satisfaire de ce point. Quand on joue à domicile face à une équipe qui est de notre calibre, on doit montrer plus de choses. On a manqué de détermination et de volonté et on ne s'est mis à jouer que dans les vingt dernières minutes. On a enfin lâché les chevaux car nous n'avons pas voulu perdre la face. On sent que ça trotte dans les têtes de ne pas avoir gagné depuis si longtemps à domicile. On aurait bien besoin d'une victoire pour débloquer tout ça. »Le plus frustré : David Guion (Reims)«  Les joueurs étaient déçus à la fin du match car c'est rageant de se faire rejoindre à huit minutes de la fin, surtout à l'extérieur. En première période, on sentait les Toulousains crispés et craintifs, mais on n'a pas réussi à les bousculer. On a rectifié le tir en deuxième, mis un très joli but collectivement parlant et on a même eu un ballon pour mener 2-0. On ne sentait pas Toulouse capable de revenir, mais sur un exploit personnel de Gradel, ils y sont parvenus. »Sources : AFP, sites officiels des clubs, beIN Sports.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

vendredi 08 février 2019
05:15 -

Qui est Kaba, le nouvel attaquant du DFCO ?

Il y a un an, Kaba jouait en D3 espagnoleC’est à l’âge de 17 ans que Sory Kaba a fait le grand saut vers l’Europe, en quittant sa Guinée natale pour rejoindre l’Espagne. Arrivé à Alcobendas - pensionnaire de Tercera Division, autrement dit la D4 - en septembre 2012, le jeune attaquant débute chez les professionnels au cours de l’exercice 2013-14. Après un passage éclair du côté des U19 de Genk en février 2015, il s’engage en faveur d’Elche en janvier 2016. Auteur de quinze buts toutes compétitions confondues en 2017-18, le natif de Conakry participe activement à la remontée des Franjiverdes en Liga 2. Un championnat au sein duquel il a plutôt brillé au cours de la phase aller de la saison en cours (8 réalisations en 20 matchs) avant, donc, d’être transféré à Dijon.Un profil similaire à celui de TavaresAvec le club bourguignon, Kaba s’apprête par conséquent à jouer en première division pour la première fois de sa carrière. Mais, au fait, quel est le profil de cet avant-centre méconnu, qui a débarqué sur les bords de l’Ouche dans le « money-time » du Mercato hivernal ? « C’est un attaquant grand par la taille, puissant, qui pèse sur les défenses adverses, il est mobile, a décrit Antoine Kombouaré en conférence de presse. Il ressemble pas mal à Julio Tavares, c’est un peu le même profil. C’est très intéressant de l’avoir avec nous. C’est un jeune attaquant de 23 ans qui vient pour franchir un palier, poursuivre sa progression. Il vient pour nous aider à aller chercher le maintien en Ligue 1. C’est ce que j’attends de lui. » Le technicien kanak n’a d’ailleurs pas exclu la possibilité d’associer Tavares et Kaba sur le front de l’attaque, et ce malgré des similitudes en ce qui concerne leurs qualités. Mercredi, le Guinéen a remplacé le Cap-Verdien à la mi-temps du huitième de finale de Coupe de France remporté par les Rouges à Croix (0-3).Le plus gros transfert de l’histoire du DFCOAfin de s’attacher les services de Sory Kaba (qui était sous contrat avec Elche jusqu’en juin 2021), les dirigeants dijonnais ont dû débourser quatre millions d’euros. Un montant pouvant sembler dérisoire si on le compare aux sommes astronomiques dépensées par les grosses écuries européennes. Sauf que le DFCO, fondé en 1998, fait encore figure de jeune club dans le paysage footballistique français et ce transfert est devenu le plus onéreux de son histoire. A titre de comparaison, les deux autres plus gros achats de la formation de Côte d’Or - Naïm Sliti l’été dernier et Brice Jovial en 2011 - avaient chacun coûté deux fois moins cher (deux millions d’euros). Le contrat signé par Kaba court sur quatre ans et demi.La CAN 2019 dans un coin de la tête ?A court terme, l’objectif de l’ancien Ilicitano est ainsi d’aider sa nouvelle équipe, actuellement 16eme du championnat, à conserver sa place parmi l’élite. Une fois l’été venu, il aura peut-être l’opportunité de disputer la Coupe d’Afrique des Nations, qui se tiendra en Egypte du 7 au 30 juin 2019. Car Kaba est international guinéen depuis octobre 2017 (trois sélections) et a notamment été titularisé lors de la dernière sortie du Syli national, face à la Côte d’Ivoire en novembre (1-1). Celui qui croisera sans doute ses compatriotes Bouna Sarr (Marseille), François Kamano (Bordeaux) ou encore Issiaga Sylla (Toulouse) en Ligue 1 espère donc certainement faire partie de la liste des 23 qu’annoncera Paul Put avant d’aborder la CAN, pour laquelle la Guinée est déjà mathématiquement qualifiée.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

mercredi 06 février 2019
21:09 -

Mercato : Toulouse signe un jeune camerounais

Dans les petits papiers de Toulouse depuis près d’un an, Stéphane Zobo a enfin signé un contrat de quatre ans avec le club de Ligue 1 de France. Dans un premier temps, l’attaquant international camerounais de 18 ans va intégrer le centre de formation du club. Déjà convoqué une fois en septembre 2018 par le duo Clarence Seedorf – Patrick Kluivert en sélection nationale fanion du Cameroun, le jeune crack a été repéré par le Téfécé au sein de l’Azur Star Academy de Yaoundé. La jeune pépite est considérée comme l’une des valeurs sures du Cameroun, depuis sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 17 ans l’année dernière (2 buts en 3 matchs). Son frère, Steve Mvoué pourrait prochainement le rejoindre au TFC.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

lundi 04 février 2019
16:47 -

Toulouse - Mercato : Ibrahim Sangaré prolonge son contrat (Off)

Ibrahim Sangaré était annoncé sur les tablettes du FC Barcelone dans les dernières heures du...
Lire la suite.
FOOT-SUR7.FR

16:08 -

Ex Toulouse - Mercato : Officiel, Stéphane Mbia s’engage en Chine

Stéphane Mbia a quitté le Toulouse FC durant le mercato hivernal après y avoir passé 6 mois. Le...
Lire la suite.
FOOT-SUR7.FR

15:56 -

Mercato ex OM : [Officiel] Mbia (re) choisi l’argent…

L’ancien milieu de terrain marseillais Stéphane Mbia a quitté le Toulouse FC lors de ce mercato hivernal. Il rejoint le club chinois du Wuhan Zall FC.     L’ex-joueur de l’Olympique de Marseille Stéphane Mbia ...
Lire la suite.
FOOTBALLCLUBDEMARSEILLE.FR

08:48 -

Mercato Toulouse: Mbia rebondit en Chine

Arrivé l’été dernier du côté de Toulouse, Stéphane Mbia n’aura disputé que cinq petites rencontres avant de quitter la Ville rose cet hiver. Libéré de...
Lire la suite.
FOOTBALL.FR

dimanche 03 février 2019
19:02 -

Football - Transferts - Mbia rejoint Wuhan Zall

Libre de tout contrat après son départ de Toulouse, Stéphane Mbia (32 ans) s'engage avec Wuhan Zall, promu en D1 Chinoise. Passé par Rennes,...
Lire la suite.
SPORT24

18:53 -

Foot - Transferts - Libéré par Toulouse, Stéphane Mbia rejoint le promu chinois Wuhan Zall

Libre de tout contrat depuis son départ de Toulouse, le Camerounais...
Lire la suite.
LEQUIPE.FR

17:40 -

ASM : Jardim justifie le mercato XXL de Monaco cet hiver

ASM : Jardim justifie le mercato XXL de Monaco cet hiver

Vainqueur de Toulouse samedi soir au Stade Louis II, Monaco a pu compter sur des recrues en forme. En effet, Gelson Martins a été passeur décisif tandis que Cesc Fabregas a marqué son premier but sous les couleurs monégasques. Le symbole d’un recrutement...
Lire la suite.
FOOT01.COM

16:12 -

Mercato Chine : Mbia a trouvé preneur (officiel)

Trois semaines après la résiliation de son contrat avec Toulouse, Stéphane Mbia (32 ans) a retrouvé un club. En effet, le milieu de terrain camerounai...
Lire la suite.
MAXIFOOT.FR

15:25 -

Mercato - Stéphane M'Bia retourne en Chine

Stéphane M'Bia, qui a résilié son contrat avec Toulouse le 16 janvier dernier, retourne en Chine. Il s'est engagé avec le Wuhan Zall FC.
Lire la suite.
GOAL.COM

12:10 -

Mercato : Stéphane Mbia signe en Chine

Mercato : Stéphane Mbia signe en Chine

Le 16 janvier dernier, en accord avec Toulouse, Stéphane Mbia était libéré de son contrat. Mais le milieu défensif de 32 ans ne sera pas resté longtemps sans club, puisque ce dimanche la formation chinoise du Wuhan Zal a annoncé la signature de Stéphane...
Lire la suite.
FOOT01.COM

07:00 -

Mercato - Barcelone : Un désir ardent affiché par Todibo ?

Mercato - Barcelone : Un désir ardent affiché par Todibo ?

Jean-Clair Todibo, qui a rejoint le FC Barcelone en provenance du TFC cet hiver, semblait avoir hâte de côtoyer ses nouveaux coéquipiers.
Lire la suite.
LE10SPORT.COM

samedi 02 février 2019
21:30 -

Mercato : De Ligt oublié ? Le Barça joue avec les nerfs du PSG

Mercato : De Ligt oublié ? Le Barça joue avec les nerfs du PSG

Attendu seulement l’été prochain, Jean-Clair Todibo a finalement rejoint le FC Barcelone dès cet hiver. Le président de Toulouse Olivier Sadran, d’abord opposé au départ de son joueur, a craqué en toute fin de mercato. Un scénario imprévu pour le Barça...
Lire la suite.
FOOT01.COM

20:50 -

L1 : Rennes se rassure avec une victoire pénible face à Amiens

Le debriefLes deux équipes avaient l’intention de mettre fin à leur mauvaise série respective. Après des débuts tonitruants sous les ordres de Julien Stéphan, les locaux restaient sur trois matchs sans succès en Ligue 1 (un nul, deux défaites). De son côté, Amiens était à la recherche d’une première victoire dans l’élite depuis le 8 décembre sur la pelouse de la lanterne rouge guingampaise (1-2). Pourtant, aucune des deux formations n’a vraiment cherché à prendre le jeu à son compte en première période. Côté rennais, seul Ismaïla Sarr est parvenu à mettre Gurtner à contribution. Stériles offensivement, les Bretons laissaient même le ballon aux Picards, incapables d’inquiéter Koubek. Au retour des vestiaires, le Stade Rennais a enfin réussi à hausser son niveau de jeu et a longtemps pêché par maladresse. Auteurs d’un seul tir cadré ce samedi soir, peu avant l’heure de jeu, les visiteurs ont réussi pendant longtemps à retarder l’échéance.Ils ont fini par céder dans les dix dernières minutes, surpris par le dépassement de fonctions de Zeffane, venu de son couloir droit pour finir une action au premier poteau suite à un centre côté gauche. Gnahoré a eu la balle d’égalisation mais n’est pas parvenu à mettre fin au mutisme amiénois (un seul but inscrit en Ligue 1 depuis le début de l'année 2019). Grâce à ce succès étriqué (1-0), Rennes retrouve la victoire et provisoirement la première partie du classement (10eme). De bonne augure avant de recevoir Lille mercredi soir en huitièmes de finale de Coupe de France, puis le Betis Séville la semaine suivante en seizièmes de finale de la Ligue Europa. Sacré programme. De son côté, Amiens reste englué en bas de tableau et perd même une place au classement (19eme), dépassé par Monaco. La réception de Caen samedi prochain s’annonce cruciale pour les Picards, en panne de résultats cet hiver.Le film du match36e minuteTir cadré d’Ismaïla Sarr pour Rennes ! L'ancien Messin s'appuie sur Bourigeaud plein axe pour déborder Dibassy côté droit et frapper fort au premier poteau. Gurtner se couche bien pour capter le tir du Sénégalais.52e minuteTir cadré d’Ismaïla Sarr pour Rennes ! Côté gauche, l'ailier du Stade Rennais perd son duel avec Krafth mais profite d'une mauvaise remise d'Otero pour pénétrer dans la surface balle au pied. Sa frappe à ras-de-terre au premier poteau est repoussée du pied par un Gurtner vigilant.65e minuteTir non cadré de M'Baye Babacar Niang pour Rennes ! Le corner frappé rentrant de la gauche par Bourigeaud est prolongé au second poteau par Lefort. Au second poteau, Niang adresse une frappe puissante, qui passe juste à droite du but amiénois.82e minute (1-0)But de Mehdi Zeffane pour Rennes ! Alerté dans la surface côté gauche par Sarr, Niang temporise avant de centrer à ras-de-terre au premier poteau. Venu de son aile droite, le latéral algérien passe devant Gouano et, d'une subtile déviation du droit, passe le ballon sous le corps de Gurtner, battu sur sa droite ! Rennes trouve enfin l'ouverture !84e minuteTir non cadré de M'Baye Babacar Niang pour Rennes ! A nouveau servi côté droit face à Krafth, l'attaquant rennais se met sur son pied droit pour enrouler sa frappe. Le ballon frôle le poteau droit de Gurtner.88e minuteTir non cadré d'Eddy Gnahoré pour Amiens ! Quelle occasion d'égaliser pour les Picards. Otero décale Krafth côté droit. Le centre du latéral suédois trouve Gnahoré, arrivé lancé entre le point de penalty et les six mètres. Le milieu picard se jette mais est un peu court et ne parvient à redresser le ballon !90e minuteTir cadré d'Adrien Hunou pour Rennes ! Sarr déborde côté droit et centre parfaitement à l'entrée des six mètres pour Hunou, plus prompt que la défense amiénoise pour reprendre du plat du pied. Mais Gurtner réalise une superbe parade réflexe pour garder son équipe en vie.Tops et flopsTOP 3La lumière est venue de Mehdi ZEFFANE. Le latéral algérien, peu inquiété défensivement, a déserté son couloir droit pour faire la décision en fin de match. Sa générosité doit faire plaisir à son entraîneur, qui lui préfère régulièrement Hamari Traoré à son poste.Passeur décisif, M’Baye NIANG a beaucoup tenté et a fini pour être récompensé de ses efforts. Sa puissance a fait souffrir la défense centrale picarde. En concurrence avec Jordan Siebatcheu, l’ancien Milanais monte en puissance et a marqué des points face à l'ASC.Damien DA SILVA s’est montré omniprésent ce samedi soir. Impérial dans les duels aériens, le défenseur central breton a bien annihilé les attaques amiénoises, notamment durant le premier acte. Arrivé de Caen cet été, il semble enfin trouver ses marques.FLOP 3Positionné milieu gauche ce soir, Cheick TIMITE n’a pas convaincu. Stérile dans son couloir, il a gaspillé deux bonnes occasions d’ouvrir le score. Ses replis défensifs n’ont pas suffi à éviter l’ouverture du score de son vis-à-vis, à savoir Mehdi Zeffane.Pour sa première à la pointe de l’attaque amiénoise, Serhou GUIRASSY a fait preuve de nombreuses maladresses. Arrivé dans les dernières heures du mercato hivernal en provenance du FC Cologne en Allemagne, l’ancien Lillois a été souvent pris au piège du hors-jeu.Alexis BLIN a semblé souffrir face au milieu rennais. Le joueur prêté par Toulouse, trop neutre offensivement et averti à l’heure de jeu, a sombré en fin de match et n’a pas su aider ses partenaires à garder la maîtrise du ballon.Monsieur l’arbitre au rapportOlivier Thual s’est attiré les foudres des 22 acteurs ce soir, en interrompant le jeu sans jamais laisser l’avantage, dans une rencontre qui a souvent manqué de rythme. A fait preuve d’autorité pour calmer les esprits en fin de match.La feuille de matchL1 (23e journée) / RENNES – AMIENS : 1-0Roazhon Park (17 783 spectateurs)Temps frais – Pelouse correcteArbitre : M.Thual (5)Buts : Zeffane (82eme) pour RennesAvertissements : Ben Arfa (78eme) pour Rennes - Blin (63eme), Lefort (70eme) et Konaté (78eme) pour AmiensExpulsion : AucuneRennesKoubek (5) – S.Doumbia (5), Mexer (5), Da Silva (6), Zeffane (6) – André (cap) (5), Grenier (5) puis Nyamsi (90eme) – I.Sarr (6), Ben Arfa (5), Bourigeaud (4) puis Hunou (71eme) – M.Niang (6) puis Gélin (84eme)N'ont pas participé : Gertmonas (g), Del Castillo, Siebatcheu, LaurienteEntraîneur : J.StéphanAmiensGurtner (5) – Dibassy (5), Lefort (6), Gouano (cap) (4), Krafth (5) – Blin (4), Monconduit (5) – Timité (4), Bodmer (4) puis Gnahoré (68eme), Otero (5) - Guirassy (4) puis Konaté (58eme)N'ont pas participé : Dreyer (g), Adenon, El Hajjam, Pieters, G.TraoréEntraîneur : C.Pélissier
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Suiv.
  7. >>
2