dimanche 19 mai 2019
12:53 -

Lyon : Aulas définit une ligne claire pour le mercato

Le président lyonnais Jean-Michel Aulas n’a pas l’intention de bouleverser son effectif cet été. Les départs seront limités. En gagnant samedi face à Caen (4-0), Lyon a validé la troisième place en championnat, synonyme de Ligue des Champions la saison prochaine. Si cette qualification peut être soumise à un tour de barrages selon le résultat […]
Lire la suite.
FOOTLEGENDE.FR

09:48 -

Mercato OL : Jean-Michel Aulas envoie Tanguy Ndombele au PSG

​Annoncé avec insistance en direction du Paris Saint-Germain, Jean-Michel Aulas aurait même proposé Tanguy Ndombele au club parisien. ​L'Olympique Lyonnais a validé sa troisième place au terme d'une soirée spectaculaire qui aura vu la victoire des filles en finale de la Ligue des Champions face au FC Barcelone (4-1) et le succès aisé des hommes de Bruno Genesio face à Caen (4-0).  La troisième place assurée au classement devant son éternel rival stéphanois, les dirigeants lyonnais peuvent...
Lire la suite.
90MIN.COM

08:55 -

Mercato / OL : Aulas confirme deux arrivées majeures

Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a confirmé l’arrivée du tandem Juninho – Sylvinho chez les Gones. Samedi soir (hier), les Gones se sont imposés sur le score de 4 buts à 0 face à Caen (37e journée de Ligue 1). Résultat, l’équipe de l’Olympique Lyonnais disputera la prochaine édition de la Ligue des champions. […]
Lire la suite.
FOOTLEGENDE.FR

08:12 -

Football - Transferts - Aulas «en négociations avec les plus grands clubs européens pour Ndombélé»

A l'issue de la victoire contre le Stade Malherbe de Caen (4-0), le président de l'Olympique Lyonnais Jean-Michel Aulas confirme que plusieurs clubs...
Lire la suite.
SPORT24

05:32 -

Bruno Genesio (OL) peut partir avec le sentiment du devoir accompli

On l’a vu le regard un peu dans le vide au moment du coup de sifflet final. Tout en continuant à saluer ses joueurs un par un, Bruno Genesio a dans le même temps pris conscience qu’il foulait pour la dernière fois de sa carrière la pelouse du Groupama Stadium. Comme c’est le cas depuis qu’il a annoncé son départ de l’Olympique Lyonnais il y a un mois, cette rencontre contre Caen a marqué la fin de son parcours lyonnais à domicile. Et il l’a fini de la meilleure des façons avec une large victoire face aux Normands (4-0). Ce succès permet aux Gones de valider officiellement une 23eme qualification consécutive en Coupe d’Europe comme aime à le rappeler le club. Mais plus que la Ligue Europa, c’est bien la Ligue des Champions que verront les Lyonnais. Il faudra d’abord passer le tour préliminaire si Arsenal vient à battre Chelsea en finale de la Ligue Europa, mais l’objectif fixé en début de saison est bien rempli.4 victoires en 6 matchs depuis l’annonce de GenesioLes Lyonnais auraient certainement voulu accrocher une qualification directe en s’offrant la deuxième place. Mais à la vue de la saison et des montagnes russes vécues depuis des mois à cause de la situation contractuelle du coach, cette troisième place est accueillie comme une libération voire comme un soulagement dans une institution mise sous pression par l’ennemi stéphanois. Après la rencontre, Genesio a évoqué le sentiment du travail accompli même s’il a bien rappelé que la décision qu’il a prise était dans l’intérêt du club et non pas une volonté personnelle. « Satisfait car les objectifs de début de saison étaient de terminer sur le podium. Cette saison on est sorti des poules mais un gros regret avec la Coupe de France, a avoué le coach au micro de beIN Sports. Ça restera une saison satisfaisante. » Il avait promis la qualification en C1 il y a un mois, Bruno Genesio a tenu parole.Avec cette qualification, Lyon reste attractifDepuis son annonce et une défaite contre Dijon (1-3), les coéquipiers de Memphis Depay ont enchaîné 4 victoires, un nul et une défaite, preuve qu’un poids a été libéré. Après les déboires de mars, cette série a clairement fait du bien au moral des troupes en vue de la saison prochaine. Genesio ne partira sûrement pas comme un héros malgré l’objectif atteint et les applaudissements du Groupama Stadium, mais le technicien lyonnais peut au moins partir avec le sentiment du travail accompli. « Je suis fier de mes joueurs, de mon staff, d’avoir dirigé cette équipe pendant trois ans et demi. » Il reste encore un match à jouer à Nîmes vendredi prochain pour boucler la boucle mais avec cette qualification c’est une page qui se tourne. A la nouvelle direction et le duo Sylvinho - Juninho, confirmé par Aulas samedi soir, de prendre désormais les choses en main. Car cette perspective de jouer la Ligue des Champions permet aussi d’être plus serein pour l’avenir et de continuer à être attractif sur le marché des transferts.⚽️ #OLSMC🗨️ Bruno Génésio et l'amour de l'@OL de certains supporters pic.twitter.com/CIk89ewSAb— beIN Ligue 1 Confo (@beINLigue1Confo) 18 mai 2019
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

03:53 -

OL-Aulas: "J'ai relancé moi-même le PSG pour Ndombele"

Jean-Michel Aulas pousse clairement Tanguy Ndombele vers le PSG, comme il l'a confié après le succès de l'OL samedi devant Caen (4-0, 37e et avant der...
Lire la suite.
FOOTBALL.FR

01:27 -

Mercato - OL : JM.Aulas pousse Ndombele vers le PSG

Après la victoire de son équipe sur Caen (4-0) ce samedi, Jean-Michel Aulas a avoué avoir relancé lui-même l'intérêt du Paris St-Germain pour son milieu de terrain Tanguy Ndombele...
Lire la suite.
MADEINFOOT.COM

01:18 -

Aulas confirme Sylvinho

Sylvinho et Juninho piloteront l'Olympique Lyonnais la saison prochaine. C'est officiel, puisque Jean-Michel Aulas a lui-même lâché le morceau samedi soir après OL-Caen (4-0).
Lire la suite.
FOOTBALL.FR

vendredi 17 mai 2019
10:12 -

Mercato Monaco : Jardim pourrait rester... même en Ligue 2 !

17e de Ligue 1 à égalité de points avec le Stade Malherbe de Caen, en position de barragiste, l'AS Monaco est menacée par une relégation à l'étage ...
Lire la suite.
TOPMERCATO.COM

08:20 -

Mercato Monaco : Jardim retenu en cas de descente ?

A deux journées de la fin du championnat, l'AS Monaco occupe la 17e place avec 33 points, soit autant que Caen (18e) et deux de plus que Dijon (19e), ...
Lire la suite.
MAXIFOOT.FR

06:45 -

Mercato - AS Monaco : Vers un scénario catastrophe ?

Mercato - AS Monaco : Vers un scénario catastrophe ?

Actuellement 17e de Ligue 1 à égalité avec le barragiste Caen, l’AS Monaco est actuellement en grand danger et s’apprête à vivre une fin de saison de tous les risques.
Lire la suite.
LE10SPORT.COM

jeudi 16 mai 2019
07:23 -

Juninho à l’OL ? Ça sent bon

Les grands joueurs ne font pas forcément de grands entraîneurs et l’inverse est vrai. Ce chemin, Juninho Pernambucano a choisi de ne pas le prendre. L’ancien milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais n’a jamais vraiment rêvé d’une carrière de coach malgré son statut de leader technique et vocale durant ses huit saisons entre Rhône et Saône. Le rêve des supporters de le voir s’asseoir un jour sur le banc des septuples champions de France ne deviendra très certainement jamais réalité mais il règne dans la Capitale des Gaules une excitation comme on n’en avait plus senti depuis bien longtemps. Car oui Juninho, l’idole de Gerland, le maître artificier des grandes années du club, est bien de retour.Directeur sportif ou manager général ?Dans son édition du jour, L’Equipe annonce que le Brésilien va bien endosser le costume de directeur sportif ou manager général, son véritable rôle dans l’organigramme restant encore à définir. A 44 ans, l’homme aux cent buts sous le maillot de l’OL apporte un peu d’espoir et d’optimisme dans un club plongé dans une crise institutionnelle depuis quelques mois. Si la nouvelle n’est pas officielle, elle pourrait intervenir la semaine prochaine en cas de victoire contre Caen ce week-end et de troisième place assurée. Après des mois voire des années à annoncer le retour de Juninho, Jean-Michel Aulas a donc été récompensé de ses efforts et réussit une fois de plus à remettre l’opinion publique dans sa poche avec un simple nom. Reste maintenant à savoir quel rôle va jouer l’ancien international brésilien.Juninho est-il taillé pour le poste ?D’après le quotidien sportif, il s’est déjà mis au travail concernant le prochain Mercato lyonnais depuis son domicile à Los Angeles en collaboration avec Florian Maurice. Pour dénicher le prochain coach qui succédera à Bruno Genesio ? En partie puisque le profil et le nom ne semble pas encore arrêté (Tiago ? Lamouchi ? Arteta ?). Sa connaissance du marché brésilien, délaissé depuis quelques années par le club, devrait permettre de réactiver la filière et de favoriser l’arrivée de jeunes espoirs afin qu’ils explosent sur la tunique lyonnaise. Reste désormais à savoir si Juninho aura les épaules pour assumer ce nouveau costume. Car malgré son pedigree de joueur et son histoire avec l’OL, il arrive comme un néophyte dans un domaine de requins. A voir s’il arrivera à sortir les crocs et à rentrer un peu qu’il ne l’est déjà dans l’histoire de ce club qui lui a tant donné et à qui il a tant donné.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

mercredi 15 mai 2019
15:23 -

Mercato : L’OL se penche sur une pépite brésilienne de Liga

​Pratiquement assuré de participer à la Ligue des Champions la saison prochaine, l​'Olympique Lyonnais avance déjà ses pions pour se renforcer. Une pépite brésilienne serait pisté par les Gones.  Après leur succès face à l'OM en clôture de la 36ème journée, l'OL a presque assuré une place en Ligue des Champions la saison prochaine, à condition de confirmer sur une victoire face à Caen ce week-end. Par conséquent, l'OL se doit de renforcer son effectif. Pour cela, il observerait un jeune...
Lire la suite.
90MIN.COM

lundi 13 mai 2019
05:25 -

Guingamp, les raisons d’une relégation inéluctable

Décidément, rien ne lui a été épargné. Obligé de s’imposer à Rennes pour espérer rester en vie dans ce championnat, Guingamp a obtenu un penalty dans le temps additionnel alors que les deux équipes étaient à égalité (1-1). Une balle de match - une balle de l’espoir surtout - gâchée par Marcus Thuram. Pas très bien ajustée, la tentative de l’ancien Sochalien a été repoussée par Tomas Koubek, qui a du même coup enfoncé le dernier clou du cercueil guingampais. Car c’est désormais officiel : après six saisons consécutives parmi l’élite, l’En Avant évoluera bien en Ligue 2 la saison prochaine. Plusieurs facteurs ont conduit à cette chute somme toute inéluctable.Défaillances individuelles et lacunes collectivesSans avoir été totalement pillé, Guingamp a quand même vu quelques atouts majeurs s’en aller durant l’intersaison. Clément Grenier (qui était prêté par Lyon), Jimmy Briand, Yannis Salibur ou encore Moustapha Diallo ont quitté le navire breton, qui a notamment accueilli Nolan Roux et Ronny Rodelin pour renforcer son secteur offensif. Deux attaquants habitués aux joutes de la Ligue 1, mais qui n’ont absolument pas brillé au cours de cet exercice (deux buts pour l’ancien Brestois, aucun pour l’ex-Caennais). Derrière aussi, les carences individuelles ont coûté cher, à l’image des boulettes récurrentes de Karl-Johan Johnsson. L’EAG a donc dû composer avec la pire défense (64 buts encaissés) et la pire attaque du championnat (25 buts marqués). Des chiffres sans appel qui illustrent on ne peut mieux les faiblesses criantes du collectif costarmoricain.Gourvennec, vraiment l’homme de la situation ?Antoine Kombouaré a été démis de ses fonctions début novembre, deux jours après une humiliante défaite à Nantes (5-0). Cela n’a pas surpris grand monde, tant les Guingampais peinaient à retrouver des couleurs après une entame d’exercice catastrophique (six défaites après les six premières journées). Pour remplacer le technicien kanak, les dirigeants des Rouge et Noir ont jeté leur dévolu sur Jocelyn Gourvennec. Très apprécié au sein du club (où il avait officié de 2010 à 2016), l’ancien coach bordelais présentait l’avantage de bien connaître la maison. Mais était-il vraiment l’homme de la situation ? Le natif de Brest est surtout connu pour sa faculté à construire sur le long terme, alors que les Bretons auraient sans doute davantage eu besoin d’un meneur d’hommes, doté d’une expérience dans les missions de sauvetage. Avec son nouvel entraîneur, Guingamp n’a d’ailleurs engrangé que 0,8 point par match. Bien loin, donc, d’un redressement spectaculaire.Ndong, Djilobodji… Les recrues hivernales n’ont rien apportéLanterne rouge avec seulement onze points à la trêve, le club du président Bertrand Desplat était mal embarqué, mais pas encore irrémédiablement décroché. Afin de corriger le tir, les dirigeants guingampais ont été particulièrement actifs durant le Mercato hivernal. Problème : aucune de ces recrues n’a donné satisfaction. Alexandre Mendy et Mehdi Merghem n’ont pas donné un nouvel élan au secteur offensif, Papy Djilobodji et Johan Larsson étaient trop justes pour s’imposer dans une défense pourtant loin d’être impériale et Didier Ndong a multiplié les prestations sans relief au milieu. L’En Avant espérait attirer un joueur capable d’apporter une réelle plus-value. Raté.La finale perdue, le coup de grâceDans le dur du début à la fin de l’exercice (31 journées terminées à la dernière place du classement), Guingamp s’est offert une bouffée d’oxygène salutaire en Coupe de la Ligue. Etienne Didot et ses coéquipiers ont fait tomber Angers, Nice et Monaco, ainsi que le PSG au Parc des Princes, ce qui constituait un authentique exploit. Opposés à Strasbourg en finale, les Costarmoricains disposaient d’une occasion en or d’enrichir leur palmarès, mais aussi d’enclencher une dynamique positive en vue du sprint en championnat. Sauf que les Alsaciens ont eu le dernier mot (0-0, 4-1 TAB). Avant ce rendez-vous, l’EAG avait remporté une rencontre cruciale contre Dijon (1-0). Après cet échec, il a clairement accusé le coup (aucune victoire sur les sept dernières journées). Jusqu’à la sentence, inéluctable, qui est tombée ce dimanche.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

dimanche 12 mai 2019
15:52 -

Mercato Caen : Eudeline succède à Cavéglia au recrutement (Officiel)

Après l'officialisation du départ d'Alain Cavéglia, le Stade Malherbe de Caen était en quête d'un nouveau responsable du recrutement. ...
Lire la suite.
TOPMERCATO.COM

02:01 -

Manchester City – Mercato : Guardiola veut un ancien de Ligue 1…

Le manager de Manchester City veut recruter un ancien joueur de Lorient et Caen. Pep Guardiola va chercher à renforcer cet été
Lire la suite.
BUZZSPORT.FR

jeudi 25 avril 2019
12:39 -

Mercato Caen : Golitin signe un contrat professionnel (Officiel)

Le Stade Malherbe de Caen annonce ce jeudi la signature du contrat professionnel de Marvin Golitin. ...
Lire la suite.
TOPMERCATO.COM

09:25 -

Mercato : L’OM s’intéresse à un jeune talent de 14 ans…

L’OM aurait, comme le PSG et Lille, un œil sur un jeune talent du SM Caen, Adam Gueddar.     Le mercato connait une grosse inflation depuis plusieurs années. Les clubs n’hésitent plus à payer ...
Lire la suite.
FOOTBALLCLUBDEMARSEILLE.FR

lundi 22 avril 2019
12:39 -

Mercato / Nice : Vieira critique Balotelli et Saint-Maximin

L’entraîneur de Nice, Patrick Vieira s’est exprimé sur ses difficultés avec les attaquants Mario Balotelli et Allan Saint-Maximin. La défaite à domicile face à Caen (0-1) signe sans doute la fin des espoirs de Nice d’accrocher une place européenne à l’issue de la saison. Un petit échec pour Patrick Vieira qui a toutefois plutôt réussi […]
Lire la suite.
FOOTLEGENDE.FR

dimanche 21 avril 2019
19:00 -

OL : Thuram à Lyon, une info fait monter la sauce au mercato

OL : Thuram à Lyon, une info fait monter la sauce au mercato

Battu par Marseille samedi après-midi (1-3), Guingamp est de nouveau en mauvaise posture au classement. Lanterne rouge de Ligue 1 avec un point de retard sur Caen et quatre unités de retard sur Dijon, le club breton se dirige doucement vers la Ligue ...
Lire la suite.
FOOT01.COM

15:10 -

PSG : Giovani Lo Celso, Lassana Diarra, Timothy Weah… Eux aussi sont champions de France

Le championnat de France a ceci de particulier qu’il suffit d’y avoir participé une minute dans la saison pour avoir droit à une ligne supplémentaire à son palmarès en cas de sacre de son équipe. Ou même de son ex-équipe. Giovani Lo Celso, Lassana Diarra ou Timothy Weah seront ainsi considérés comme champions cette saison avec le PSG, officiellement sacré mercredi après son succès à Nantes. Et pourtant ils ne figurent plus dans l’effectif parisien. Lo Celso était prêté depuis la fin août au Betis Séville, qui a levé mardi son option d’achat à 25 millions d’euros, et n’a joué que 10 petites minutes à Guingamp lors de la 2eme journée (1-3). Mais le milieu argentin ajoute toutefois un 8eme trophée avec Paris à son CV.Rimane : 12 minutes = 3 titresCe n’est que le 3eme pour Weah, envoyé lors du dernier Mercato hivernal s’aguerrir au Celtic Glasgow dans le cadre d’un prêt sans option d’achat. Sa saison en L1 s’est limitée à deux apparitions, pour 53 minutes et un but. Membre historique de la réserve, Kévin Rimane n’a passé que quatre minutes sur le terrain en L1, face à Amiens (5-0), avant d’être prêté à Istra, dans le championnat croate. Il avait déjà été champion en 2017-18 en disputant 6 minutes et en 2015-16 en jouant 2 minutes. Transféré à Salzbourg début février, Antoine Bernede avait auparavant disputé deux rencontres de championnat avec son club formateur, en début de saison, quand les internationaux avaient droit à des vacances prolongées dans la foulée de la Coupe du Monde.Pas de 3eme titre de champion pour TrappMieux encore que ceux qui sont partis en cours de saison vers un autre club, Lassana Diarra a mis un terme à sa carrière. Elle se bouclera finalement avec un 13eme trophée grâce aux trois rencontres jouées en L1, dont la dernière en octobre. Inclus sur la feuille de match sans entrer en jeu contre Caen en ouverture de la saison (3-0), Kevin Trapp n’aura pas le droit à sa part du titre. Dans le même cas, Sébastien Cibois et Azzedine Toufiqui pourraient être récompensés par Thomas Tuchel avec au moins une apparition d’ici la fin de la saison. En l’état, 28 Parisiens seront considérés comme champions de France. Un total qui pourrait augmenter maintenant le titre acquis.
Lire la suite.
ORANGEFOOTBALLCLUB.COM

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. Suiv.
  7. >>
2